Accueil arrow Offre d'enseignement arrow Soudage

Flash info

Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous.

 

Menu

Accueil
Offre d'enseignement
Contacts
Autres Implantations
Localisation
Calendrier 2017-2018
Ephémérides 2017-2018
Qualifications 2017
Diplômés 2017
Liens
Rechercher

Agenda

« < Janvier 2018 > »
D L M M J V S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

METEO

Pour connaître la météo de la semaine à venir, cliquer sur "LA LOUVIERE"

 

 
 
http://itsjlalouviere.nuxit.net, Powered by Joomla and Designed by SiteGround web hosting
Soudage Convertir en PDF Version imprimable

Niveau d'étude :

Troisième degré de l'enseignement professionnel

Activités :

Le métallier soudeur réalise des éléments métalliques qu’il assemble ensuite. Il lit et interprète les plans, croquis, schémas et/ou instructions verbales. Trace les épures, découpe les tôles, les met en forme et les usine. Il assemble les éléments en tôle et/ou tube en utilisant diverses techniques : le soudage, le vissage, le boulonnage ou le rivetage. Il fabrique ou répare ainsi des ensembles semi-complexes du domaine de la construction métallique.

Conditions de travail :

 

Le métallier soudeur travaille comme salarié dans de nombreux secteurs industriels : construction navale, pétrochimie, construction métallique, génie industriel… Parfois, il se déplace loin, d’un chantier à l’autre : plate-forme pétrolière, centrale nucléaire, unité de production chimique… Pour les opérations de montage à l’extérieur, il se hisse sur des échafaudages et soude parfois dans des positions difficiles. Ses conditions de travail très variables dépendent des activités de l’entreprise qui l’emploie. Mais à l’atelier comme sur chantier, il exerce son métier dans un environnement bruyant et doit respecter des normes de sécurité sévères.

Qualités requises :

 

Le métallier soudeur a une bonne condition physique, une excellente acuité visuelle et une grande habileté manuelle. Il développe son intelligence pratique, car chaque soudure demande une approche et un geste appropriés. Il se montre très consciencieux : les conséquences d’un assemblage défectueux peuvent être dramatiques. S’il travaille en hauteur, il n’est pas sujet au vertige. Il doit pouvoir assumer de manière autonome les différentes tâches inhérentes à son métier.

Remarque :

Au terme de sa formation, moyennant une année supplémentaire, il peut obtenir également le certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS), qui lui donne accès à l’enseignement supérieur de type court.

 

 

http://itsjlalouviere.nuxit.net, Powered by Joomla and Designed by SiteGround web hosting